Alphonse Allais

Publié le par Tao

 

Alphonse Allais

 

 

 

 

Allais, Alphonse

(1855-1905), écrivain français célèbre pour ses historiettes loufoques. D'abord photographe, puis journaliste, il publia ses premiers textes, simples calembredaines ou petits récits, dans la presse, avant de les réunir en volumes: À se tordre (1891), Vive la vie (1892) et Amours, délices et orgues (1898). On lui doit aussi quelques comédies savoureuses, écrites seul ou en collaboration. La fantaisie légendaire de l'écrivain et la cocasserie de sa plume font de lui le parfait représentant de l'anarchie légère de la Belle Ep oque. On a pu rapprocher son personnage le plus connu, Captain Cap de celui d'Ubu, d'Alfred Jarry, comme lui joyeusement irrespectueux de l'ordre établi. L'absurdité fréquente des situations correspond à une critique de la bêtise petite-bourgeoise où pointe parfois un pessimisme grave.

 

Quelques citations d’Alphonse Allais


- C'est parce que la fortune vient en dormant que celle-ci arrive si lentement.

- C’est quand on serre une femme de trop près qu’elle trouve qu’on va trop loin.

- Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup.

- Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort; sans cela, que saurait-on de la vie?

- Et Jean tua Madeleine. Ce fut à peu près vers cette époque que Madeleine perdit l'habitude de tromper Jean.

- J'ai connu bien des filles de joie qui avaient pour père un homme de peine.

- Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière!

- L'avantage des médecins, c'est que lorsqu'ils commettent une erreur, ils l'enterrent tout de suite...

- L'homme est imparfait, mais ce n'est pas étonnant si l'on songe à l'époque où il fut créé.

- La lune est pleine et on ne sait pas qui l'a mise dans cet état.

- Les champignons poussent dans les endroits humides. C'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie.

- Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux.

- Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

- L’autobus est un véhicule dans lequel il y a toujours de la place quand il va dans la direction opposée.

- Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue.

- Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec la réalité.

- Un paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler.

 

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chez michou 30/09/2010 22:21



tiens je t'ai inspiré avec mon article poésie héhé.


a+



Tao 01/10/2010 08:00



Bizarre je ne reçois pas tes alertes ??? A+



la roulotte 30/09/2010 21:20



bêêêêêê il est ou mon com' punaise j'ai dû appuer sur fermer..


je te disais qu'aux grosses têtes que j'écoute souvent et bien, ils citent Alphonse Allais régulièrement..


- Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui
de l'année dernière!


 


et cette citation je l'avais déjà entendu.. c'est excellent..


des bisous, bonne nuit



Tao 01/10/2010 07:59



Ah le voilà donc ton commentaire. Bises



la roulotte 30/09/2010 21:18



- Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui
de l'année dernière!


 


 


aha j'adore..


aux grosses têtes que j'écoute assez régulièrement, ils prlent souvent de Alphonse
Allais..


bonne soirée mon TAO


des bisous



Tao 01/10/2010 07:58



Amusant !  Bises



yvetteliban 30/09/2010 21:06



alphonse alais et sacha guitry mes deux preferes.. on avait au caire relies dans de beaux albums en cuir toutes leur pieces de theatres.. dommage je les ai laisses la bas a la mort de mon pere et
puis la maison a ete vendue sans que j'y retourne prendre pleins de choses .. c'est comme vox j'ai rien sauve - je suis la paresseuse nee!! bisessssssss 



Tao 01/10/2010 07:58



Bises



ophelie 30/09/2010 19:44



Comment ça je suis obsédée....mais ça va pas la tête vous allez me faire passer pour quoi....déjà que Jipai crois que je tète à la bouteille......vous vous faite des idées
voyons....voyons....moi.....obsédée....ahah j'en ris encore.....LOL


Bises



Tao 01/10/2010 07:57



Ben quoi ! C'est vrai... non ?   Bises